Skip to main content

La spiruline est une cyanobactérie cultivée en bassins d’eau douce. Réputée pour ses bienfaits (richesse en protéines, vitamines et oligoéléments), elle est essentiellement destinée à l’alimentation humaine. Très majoritairement importée, elle est pourtant produite en France depuis une trentaine d’années.

En 2020, la production de spiruline en France est conduite sur 177 fermes, pour un volume de 222 tonnes, d’une valeur estimée à 7,3 million d’euros. On retrouve les fermes de spiruline essentiellement en Provence-Alpes-Côte d’Azur (24,8 %), Occitanie (21,5 %), Auvergne-Rhône-Alpes (15,3 %) et Nouvelle-Aquitaine (13%)[1].

La spécificité de la production française réside dans le format des fermes : la moyenne de surface des bassins est de 650 m2 par ferme, la production moyenne de 500 kg/an et les techniques de production privilégient les procédés minimisant leur impact sur l’environnement. Afin de se démarquer des produits d’importation, la filière française met en avant la spiruline paysanne de qualité. L’homologation d’un cahier des charges « spiruline bio » est ainsi en cours. [2]

Profitez des Journées nationales de l’agriculture pour en savoir plus sur cette production en vous rendant à la Cabane à spiruline (Loire-Atlantique) mais aussi dans les Hautes-Pyrénées, dans les Monts d’Ardèche ou encore dans le Nord, chez Etika Spirulina.

 

[1] Chiffres & donnés Agreste – Enquête aquaculture novembre 2020

[2] FSF